Courses à pied

Courses à pied : quelle discipline vous correspond le mieux ?

Marathon, sprint, trail, courses de fond… les courses à pied regroupent plusieurs types d’épreuves avec leurs caractéristiques propres. Savoir les distinguer vous sera d’une grande utilité pour identifier la catégorie de course adaptée à votre profil. Explications.

La course à pied dans tous ses états

C’est maintenant décidé, vous allez vous mettre à la course à pied pour garder la forme ou peut-être vous préparer à un évènement à venir. Seulement voilà, vous ne savez pas trop par quoi ou par où commencer. Car la course à pied, il en existe plusieurs et chacune comporte des particularités. Quels sont les différents types de courses auxquels vous pouvez participer ? Comment bien se préparer ?

  • Le marathon, le classique

Discipline olympique, le marathon rassemble chaque année des milliers d’adeptes à travers les grands évènements organisés dans les métropoles comme Paris, Berlin ou New York. Cette course d’endurance se déroule sur une distance règlementaire de 42,195 km, et de ce fait, elle exige une très bonne condition physique. Pour ce qui est de la préparation, il est recommandé d’y aller étape par étape, en fractionnant la distance par exemple, mais aussi de travailler son endurance cardio-respiratoire. Enfin, comme toute course de fond, il est essentiel d’avoir de bonnes capacités musculaires.

  • Le sprint

Vivacité, réflexe et force musculaire, voici en substance les qualités à avoir pour pratiquer le sprint. À la différence du marathon, les distances à parcourir sont très courtes : 400 mètres pour l’épreuve la plus longue. Toutefois, la durée d’exécution est primordiale. Sur 60 mètres, 100 mètres, 200 mètres ou 400 mètres, le sprint exige une excellente gestion de son énergie, ce qui implique notamment de ne pas faire de mouvements superflus. La concentration est également déterminante.

  • Le demi-fond

Le demi-fond fait référence à plusieurs types de courses réalisées sur des distances allant de 800 mètres à 3000 mètres. Le demi-fond se situe à mi-chemin entre course de vitesse et course de fond. En effet, les adeptes de cette discipline se doivent de développer de bonnes capacités d’accélération tout en étant endurants.

  • Les courses de fond

S’il est une course à pied où l’endurance est plus que nécessaire, c’est bien la course de fond. Sur une distance minimum de 3000 mètres, les coureurs doivent tenir le rythme puisqu’une limite de temps leur est imposée.

En raison de l’effort soutenu, marathon et courses de fond mettent à rude épreuve les muscles et le système cardio-respiratoire. Si vous débutez, il est vital d’y aller progressivement pour éviter les risques de blessure. Sinon, un bon moyen de se préparer à ces courses d’endurance consiste à se mettre tout d’abord au trail, une discipline qui concilie sport et découverte de la nature.

Se déroulant sur plusieurs jours, le trail permet de travailler sa force mentale et son endurance physique dans un cadre beaucoup moins rigoureux que celui des courses d’athlétisme.

Enfin, n’oubliez pas de vous équiper avec la bonne tenue pour profiter pleinement des plaisirs de la course à pied.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *