Yoga et running

Préparation pour un run : faites du yoga

Une épreuve de course à pied nécessite une bonne préparation physique et mentale. Le yoga constitue un moyen simple à mettre en œuvre pour arriver prêt mentalement le jour J. Cette discipline présente en effet différents avantages intéressants pour le coureur. Découvrez dans cet article les bienfaits apportés par la pratique du yoga aux adeptes du running.

A – Améliorer la posture

Le yoga est une discipline basée sur la réalisation de mouvements spécifiques, mais également sur la prise et le maintien de certaines positions. Il présente de nombreux bienfaits pour l’ensemble du corps.

Les étirements réduisent les effets de la contraction des muscles (quadriceps, mollets et muscles ischio-jambiers) pendant l’effort.

Les exercices permettent ainsi :

  • de corriger les mauvaises habitudes et postures pendant la course ;
  • de soulager ou d’éliminer les douleurs qui en résultent.

B – Apprendre à respirer et optimiser les performances cardio

Le yoga et le running forment sans doute la combinaison idéale pour apprendre à respirer pendant l’effort.

De nombreuses postures prises pendant les séances de yoga :

  • aident à contrôler la respiration ;
  • assouplissent et contribuent à « ouvrir » la cage thoracique.

Le power-yoga, avec son dynamisme élevé dans les flows, se révèle d’une aide précieuse pour l’amélioration des capacités du système cardio-vasculaire.

Ce type de yoga est particulièrement recommandé pour les adeptes du trail, notamment pour gérer la respiration et les performances cardio lors des montées et des descentes.

C – Limiter les risques de blessures

L’un des gros avantages du yoga est qu’il permet d’être davantage à l’écoute de son corps. Autrement dit, le coureur apprend à connaître ses limites et à respecter ses capacités physiques. Ainsi, il évitera de sur-solliciter son organisme.

Par ailleurs, les mouvements d’étirement et d’assouplissement ainsi que le maintien de certaines postures ont des effets bénéfiques aussi bien sur les muscles que sur les articulations.

Ils optimisent l’élasticité des premiers et la mobilité des seconds, et par voie de conséquence, réduisent considérablement les risques de blessures.

D – Préparer le mental

Utiliser le yoga en vue de se préparer pour la course aide le mental à affronter l’épreuve. Cette discipline s’avère efficace :

  • pour bien se concentrer sur soi ;
  • pour identifier ses forces et ses faiblesses ;
  • pour mettre à profit ses qualités et mieux gérer ses défauts.

Le stress et ses conséquences sont également mieux contrôlés et le coureur pourra s’aligner sereinement sur la ligne de départ. De plus, le yoga est utile pour se débarrasser des ressentis négatifs et pour mieux se motiver.

Avec tous les avantages que procure cette discipline, inclure le yoga dans ses routines d’entraînement de running aidera sûrement à améliorer ses performances à la course.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] il est important de continuer à faire du sport, aussi bien pour sa santé physique que son bien-être. Il suffit de prendre les précautions nécessaires pour limiter la gêne occasionnée par le […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *