Plogging running éthique

« Plogging » : le running écologique en vogue

Importé de Suède, le « plogging »séduit un nombre croissant de runners français désireux d’évoluer dans un environnement plus propre. En effet, la nouvelle pratique tendance consiste à courir en ramassant des détritus sur son parcours. Grâce à Run Eco Team et aux réseaux sociaux, le mouvement gagne du terrain.

Le plogging, pour le plaisir de courir « utile »

Lancée par l’association Run Eco Team fondée en 2016 par Nicolas Lemonnier, le « plogging » tient son nom de la contraction des mots « jogging » et « plockaupp », traduction suédoise de « ramasser ». Car c’est de cela qu’il s’agit : collecter des déchets (plastiques, canettes, mégots, etc.) pendant sa course.

Grâce aux réseaux sociaux, l’activité gagne rapidement tous les adeptes du running à travers le territoire. Outre l’exercice physique, ces personnes veulent contribuer à la protection de la planète. Certains y voient un moyen de sensibiliser la population, en particulier les enfants, afin qu’ils s’habituent à effectuer ces gestes citoyens au quotidien.

Ainsi, un peu partout, via la messagerie instantanée, rendez-vous est pris, et des voisins de tous âges se rejoignent pour « courir éthique ». Dans un parc, les coureurs s’adonnent donc à leur sport favori tout en collectant le maximum de saletés possible sur leur chemin, mais en veillant néanmoins à éviter les objets dangereux comme les débris de verre ou les mouchoirs. En une sortie de quelques kilomètres, ces coureurs écolos parviennent ainsi à remplir plusieurs sacs et cartons de détritus.

Un engouement porté par le succès du running

Et le regard des autres ne change rien à leur détermination. Pour preuve, rien que l’année dernière, les bénévoles de l’association ont réussi à organiser 400 sorties collectives auxquelles s’ajoutent des initiatives personnelles réalisées en toute discrétion par tous ceux qui souhaitent pratiquer le running tout en œuvrant à rendre leur cadre de vie plus sain.

Et l’engouement pour la course « utile » n’est pas près de retomber. Selon des experts en sociologie, il est lié au succès du running dans la société moderne. Car cette discipline est devenue un mouvement de fond, voire un véritable style de vie. Et il n’est donc pas étonnant que d’autres pratiques en vogue s’y associent. Or, la protection de l’environnement est une préoccupation majeure pour les Français.

De plus, les médias sociaux facilitent la promotion du « plogging », donnant au phénomène l’opportunité de prendre de l’ampleur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *