Pratiquer le running

Quelques conseils d’experts pour pratiquer le running en toute sécurité

Que vous souhaitiez reprendre le running ou vous lancer, une bonne préparation est essentielle. Ainsi, vous éviterez les blessures, vous prendrez plaisir à pratiquer l’activité et vous en tirerez le maximum de bénéfices pour votre corps. Voici les règles essentielles à suivre pour profiter pleinement de vos sorties.

Assurez-vous de sa compatibilité avec votre état de santé

Avant d’investir dans du matériel, effectuez un petit bilan médical afin de vous assurer que le running ne présente aucune contre-indication. Ce check-up effectué par votre médecin habituel ou dans un centre sportif spécialisé porte sur le système cardio-vasculaire, les articulations, et souvent sur l’endurance.

Certains cas nécessitent une considération spécifique :

  • Si vous êtes en surpoids avec un IMC supérieur à 30, vous devrez probablement perdre quelques kilos avant de vous y mettre. Sinon, un programme adapté associé à un régime alimentaire équilibré vous permet de pratiquer immédiatement la course à pied.
  • Les jeunes mamans ont besoin d’une rééducation préalable du périnée pour se lancer.
  • Si vous vous êtes récemment remis(e) d’une blessure, il vous faut l’accord express de votre kinésithérapeute.

Même si les résultats confirment votre aptitude, l’entraînement doit être progressif, sinon vous risquez la blessure. Commencez par alterner marche et course pour une courte séance, principalement pour travailler le placement de vos membres et votre respiration.

Investissez dans des équipements complets et de qualité

Le choix de la tenue fait partie de nos conseils de running les plus importants. Vous devez en premier lieu vous offrir une paire de baskets au design sympa, mais surtout avec des performances techniques élevées et une matière légère qui limitera les sollicitations sur vos muscles et tendons. Pensez aussi à prendre des chaussettes de compression.

La brassière de sport est également indispensable pour les femmes qui ont un bonnet B ou plus. Privilégiez la brassière haute intensité ou fort impact, qui offre un confort optimal en compressant et séparant les seins.

Enfin, n’oubliez pas l’indispensable gourde pour vous désaltérer tout au long de votre parcours, c’est essentiel.

Adaptez votre régime alimentaire

L’efficacité de votre programme de remise en forme repose également sur une alimentation équilibrée. Tout au long de la semaine, répartissez les féculents, les fruits et légumes, les viandes blanches, les poissons, les œufs, les graines, etc. Tout particulièrement avant et après une sortie, le menu doit être adapté afin de vous donner de l’énergie pour l’effort et vous aider à bien récupérer ensuite.

Concoctez-vous un programme adapté à votre niveau

L’effort physique peut entraîner des douleurs articulaires si la musculature n’est pas suffisamment puissante. Un renforcement musculaire doit donc précéder une pratique régulière du running, d’autant qu’il va contribuer à améliorer le placement. Les zones les plus importantes sont les abdos, les fessiers, ainsi que les mollets et les cuisses (avant, arrière, intérieur).

Intégrez ces exercices à un planning adapté à votre état de santé, vos objectifs, etc. Combinant musculation, run long et fractionné, étirements, il vous aidera à progresser en toute sécurité.

Enfin, lorsque c’est possible, pourquoi ne pas courir à deux ou en groupe, avec votre conjoint, des amis, des collègues ? C’est plus amusant et plus motivant !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *