Courir et maigrir

Les règles fondamentales pour bien courir et maigrir

Courir et perdre du poids ne sont pas des objectifs incompatibles, à condition de vous y prendre de la bonne façon. Cela implique de tenir compte de vos particularités : physiologie et anatomie, mode de vie, obligations professionnelles et familiales… Toutefois, certaines stratégies ont prouvé leur efficacité en favorisant des comportements qui vous permettent à la fois de progresser en course et de maigrir en mangeant mieux.

1. Instaurez vos propres règles

Pour atteindre vos objectifs et réussir à maintenir vos efforts sur la durée, vous devez adopter des habitudes saines, mais pratiques qui ne bouleversent pas toute votre existence. La stratégie adoptée doit s’adapter à vos contraintes et vos envies. Commencez par définir ces conditions qui vous sont propres.

Analysez votre emploi du temps, votre style de vie, repérez vos moments préférés de la journée pour courir, identifiez les aliments à éliminer de votre régime pour retrouver votre ligne. Établissez ensuite une routine qui en tient compte et testez-la pendant un mois, par exemple. Durant cette période, tenez un journal pour noter le résultat de chaque sortie, le menu du jour, les éventuels écarts, etc. Ces données vous permettront d’identifier les causes de blessures ou d’une reprise de poids.

Sur cette base, gardez toutes les choses positives et changez celles qui ne fonctionnent pas à la recherche d’une solution aux résultats probants. Pourquoi ne pas changer d’itinéraire si votre parcours actuel vous lasse ? Si le menu ou le plat qui vous a permis de vous débarrasser de vos premiers kilos ne vous tente plus du tout, essayez des recettes différentes ou d’autres manières de cuisiner, sans oublier d’intégrer tous les nutriments indispensables à votre organisme.

Vous devez ressentir les efforts que vous faites comme des compromis pour être en meilleure santé, ou vous réconcilier avec votre corps, à vous faire plaisir et faire des découvertes. Si vous les ressentez comme des sacrifices, des punitions, qui vous frustrent et vous rendent malheureux (se), changez !

2. Luttez contre les petites tentations

Lorsque l’envie d’un élément précis à bannir de votre régime (chocolat, gâteaux, chips, etc.) vous vient, sachez qu’il ne s’agit pas forcément de faim. Vous cherchez simplement à compenser un sentiment négatif (colère, ennui, stress…). Or, même si vous mangez, ce sentiment ne disparaîtra pas comme par miracle. S’y ajoutera la culpabilité d’avoir cédé à la tentation.

Pour l’éviter, les spécialistes en comportement alimentaire vous conseillent de vous changer les idées en allant faire un tour. Si vous en avez la possibilité, prenez l’air dans un environnement naturel. Des études scientifiques montrent en effet que la nature a un impact positif sur le mental et les émotions (humeur, tonus, créativité).

Adoptez l’attitude de la personne que vous voulez devenir ou d’une personne que vous admirez pour ses accomplissements. Demandez-vous comment elle aurait réagi pour vous vaincre la paresse et stopper les fringales.

3. Augmentez votre motivation

Équipez-vous pour courir dans les meilleures conditions, sinon vous risquez de vous décourager. Investissez dans des vêtements techniques et des chaussures confortables et qui vous aideront à rester performant(e) par tous les temps.

Parmi vos proches ou sur une communauté en ligne, rapprochez-vous de personnes ayant les mêmes objectifs et qui rencontrent les mêmes obstacles que vous. Entraînement en groupe, messages d’encouragement, partage d’expérience et de conseils, ce réseau vous apportera le soutien psychologique indispensable à votre réussite. Vous pouvez également vous tourner vers des spécialistes qui prodiguent des conseils aux coureurs sur internet ou à leur cabinet.

Enfin, soyez clément envers vous-même. Ne vous focalisez pas sur vos petites faiblesses, comme une séance de running que vous n’avez pas terminée, ou un gâteau que vous avez mangé au lieu d’une carotte, ne laissez pas le regret et le sentiment d’échec dominé. Relisez votre journal, mesurez les progrès que vous avez accomplis et repartez du bon pied.

N’oubliez pas de fêter vos succès par un petit plaisir, qui ne doit surtout pas être alimentaire. Offrez-vous une nouvelle tenue pour courir, un livre, une séance au spa…

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *