Course d'obstacles fun run

La course d’obstacles, à la fois un sport et un loisir

La course d’obstacles est également appelée « Fun Run ». La raison en est qu’elle conjugue les plaisirs de la course à pied et le divertissement. Cette version atypique de la course nature permet aux participants d’évoluer sur un trajet original parsemé d’embûches qui mettront leur endurance et leur agilité à l’épreuve. Petit tour d’horizon d’une discipline de running qui gagne en popularité.

1 – La course d’obstacles, qu’est-ce que c’est ?

De par ses spécificités techniques, la course d’obstacles peut être considérée comme un mix entre le cross-country et le parcours du combattant. Il s’agit d’un savant mélange de course à pied et d’épreuves de force, d’agilité et d’endurance.

Mais outre l’aspect sportif à proprement parler, le parcours est toujours conçu pour donner une dimension ludique à l’épreuve.

Cette discipline s’adresse aussi bien aux coureurs confirmés qu’aux amateurs et aux personnes à la recherche d’un loisir sportif original. Ceux qui souhaitent organiser une course de ce type devront donc tenir compte des niveaux des futurs participants.

Elle se pratique le plus souvent en équipe. Il est parfois possible de la courir seul, mais l’aspect amusant ne sera pas vraiment au rendez-vous.

2 – Le contenu du parcours

Outre la course à pied, le contenu du trajet de fun run comprend un certain nombre d’épreuves qui peuvent aller des plus techniques aux plus cocasses.

L’objectif est notamment :

  • de permettre aux participants de se découvrir des aptitudes physiques et psychologiques et de se dépasser individuellement ;
  • de favoriser l’esprit d’équipe en multipliant les occasions de se soutenir pour arriver ensemble au bout.

Ainsi, les concepteurs de fun run rivalisent d’ingéniosité pour rendre le parcours le plus original possible :

  • traverser des plans d’eau ou des flaques de boue géantes ;
  • grimper des murs en bois avec ou sans corde ;
  • se tenir en équilibre sur des filins en hauteur ;
  • glisser sur des toboggans ;
  • ramper ventre à terre ;
  • etc.

Toutefois, quels que soient les défis prévus, il est important de rappeler que l’organisation d’une course d’obstacles ne doit jamais négliger la sécurité des participants.

3 -Les avantages de la course d’obstacles

La course d’obstacles permet aux participants de pratiquer du sport tout en s’amusant. Elle met à l’épreuve aussi bien le physique que le mental.

Par exemple, plonger dans une mare de boue et se battre pour s’en extirper quand on est un citadin qui n’a jamais vu de gadoue. Ou se retrouver en hauteur quand on a le vertige oblige à dépasser ses peurs et ses appréhensions.

Mais cette discipline a également fait ses preuves dans les teams building d’entreprises ou d’organisations. Comme ils sont amenés à s’entraider pour terminer la course, les membres de l’équipe deviennent plus soudés.

De plus, les parcours et les évènements sont assez variés pour permettre à tous de participer. Certains offrent même aux enfants la possibilité de courir avec leurs parents.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *