Carte organisation course

Organiser une course : créer une carte pour faciliter les procédures

Organiser une course à pied, un triathlon ou un trail est l’occasion d’offrir aux passionnés, professionnels ou amateurs, un terrain pour s’affronter et tester leurs limites. Au cours de la préparation de tels événements sportifs, la création d’une carte précise est un excellent moyen de faciliter les démarches administratives ainsi que la mise en place des différentes infrastructures prévues pour le jour J.

Quelle est l’utilité d’une carte dans l’organisation d’une course ?

En marge d’une course à pied en ville ou d’une randonnée à la campagne, il est toujours plus facile de présenter une carte aux autorités locales qui délivreront les autorisations nécessaires. Que ce soit pour un marathon, un itinéraire de 5 km ou de 10 km, dès lors que vous quittez les limites du stade, il est obligatoire d’avoir l’approbation de la commune ou de la préfecture selon l’itinéraire emprunté, et les informations visibles en un coup d’œil sont bien plus convaincantes qu’une suite de pages descriptives.

Pour les coureurs, une carte permet de faire un repérage préalable qui leur facilitera la préparation de l’événement dans leur planning d’entraînement. Le jour J, une carte précise permettra d’identifier les intersections où il faut placer les bénévoles qui guideront les concurrents.

Une carte facilite aussi le repérage des points où placer les différentes signalétiques, comme les intervalles de distance, les points de ravitaillement ou encore l’emplacement précis des intervenants dans l’organisation.

Quel type de carte utiliser pour créer un circuit et comment l’organiser ?

Il est aujourd’hui possible d’utiliser Google Maps ou une application similaire disponible sur Internet pour créer une carte pour une course ou une randonnée, mais le manque de précision peut parfois être handicapant. Le meilleur choix reste toujours les cartes fournies par l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière) où chaque détail figure clairement.

Dans la carte, identifiez clairement :

  • les zones de départ et d’arrivée,
  • les zones d’échauffement,
  • le parking pour accueillir le public, les concurrents et l’équipe technique,
  • l’itinéraire fléché,
  • les croisements à sécuriser et les axes interdits d’accès aux coureurs
  • les postes de sécurité.

Spécifiquement pour les bénévoles, il faut indiquer :

  • l’heure de passage estimée dans les différentes zones,
  • les postes de secours,
  • l’emplacement des commissaires de course,
  • l’emplacement des bénévoles qui signaleront aux participants la voie à suivre.

La dimension de la carte ne doit pas être trop petite pour que toutes les informations soient lisibles. Elle ne doit pas être trop grande non plus afin d’être déployée facilement.

Une carte IGN peut être imprimée gratuitement au format A4 à l’adresse Geoportail.gouv.fr. Vous pouvez par la suite apporter les informations nécessaires et les légendes en vous aidant d’un logiciel de traitement graphique comme Adobe Photoshop ou Gimp.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *