Pétition organisateurs sportifs

Les organisateurs d’événements sportifs se mobilisent pour sauver la filière

La crise du Covid-19 est inédite de par son ampleur et ses conséquences. Pratiquement tous les secteurs d’activités sont impactés, parfois très durement, comme la filière de l’événementiel sportif. En effet, aucune manifestation sportive ou presque n’a pu se tenir depuis le mois de mars 2020. Face à la menace qui pèse sur les emplois, plusieurs organisateurs ont lancé une pétition adressée au gouvernement.

Pas de mesures de soutien gouvernementales pour le secteur de l’événementiel sportif

À cause de la pandémie et du confinement mis en place par l’État au printemps dernier pour contenir la propagation du virus, tous les rassemblements sportifs ont dû être annulés. Mais alors que les règles ont été assouplies progressivement dans de nombreux métiers, les manifestations sportives restent interdites.

Et ce n’est pas tout. De nombreuses mesures ont été mises en place par les autorités afin de limiter l’impact économique de la crise pour les professionnels et les ménages, mais aucune disposition n’a été prévue pour les spécialistes de l’organisation d’évènements sportifs. Ils regrettent notamment leur exclusion du fonds de compensation des pertes de billetterie, créé en novembre.

Or, leur situation financière est de plus en plus préoccupante et des milliers d’emplois sont actuellement menacés. Face à cette situation, l’organisateur du marathon de Nantes a lancé la pétition « Sauvons nos évènements sportifs » pour demander des mesures spécifiques visant à relancer leur activité. Au total, 913 acteurs de la filière ont participé à l’initiative.

Une proposition de mesures pour accompagner la reprise

La pétition, envoyée le 17 décembre, contient des propositions de mesures adaptées à leur cas afin de dégager de la trésorerie le plus rapidement possible après la reprise :

  • le droit au fonds de compensation pour couvrir les pertes de recettes relatives aux manifestations annulées cette année ;
  • l’application d’une TVA à taux réduit sur les droits d’inscriptions des rencontres à venir comme c’est le cas pour les évènements culturels ;
  • la réduction, voire la suppression des charges sociales pour l’exercice 2021 ;
  • l’octroi d’un avantage fiscal (par exemple un crédit d’impôt)aux sponsors privés pour encourager le soutien financier en dépit des tensions économiques ;
  • un crédit d’impôt pour les sportifs participant à une manifestation ou qui sollicitent une licence fédérale.

Création d’un collectif rassemblant tous les acteurs de la filière

En attendant une réponse à leurs revendications, les auteurs de la pétition appellent les associations, entreprises, organisateurs de courses et autres prestataires à constituer un collectif. Les objectifs de cette association sont multiples :

  • échanger autour des défis à relever pour le secteur sur des points essentiels, dont les impératifs de santé et de sécurité, les enjeux économiques, la digitalisation, etc. ;
  • représenter l’ensemble de la filière auprès des tiers ;
  • réaliser des analyses de marché ;
  • etc.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *