Masque sportif personnalisable

Pratiquer une activité sportive avec un masque

Crise sanitaire et respect des gestes barrière obligent, le port d’un masque facial lors de la pratique de certains sports est parfois nécessaire. Or, beaucoup ont du mal à se plier à cette contrainte. Les professionnels livrent leurs conseils pour limiter l’impact sur les performances tout en assurant sa sécurité.

Les inconvénients du port du masque pendant la pratique sportive

En fonction des endroits et des activités, le masque peut être obligatoire ou non. S’il est imposé pour tout sport collectif, impliquant un contact ou qui se pratique en intérieur, il est possible de s’en affranchir pour certaines disciplines individuelles présentant un risque de transmission minime.

Il est vrai que cette protection est contraignante. Courir avec un masque, par exemple, n’a rien d’évident de prime abord :

  • D’une part, la respiration peut est gênée alors que pendant l’exercice, la ventilation augmente considérablement. En particulier par temps chaud, avoir le visage à moitié couvert entraîne un essoufflement plus rapide, et empêche la température du corps de baisser à un rythme correct.
  • D’autre part, moins d’oxygène entre, alors que l’air expiré est chargé en dioxyde de carbone, qui n’est donc pas évacué dans l’air, mais est à nouveau inhalé par le joggeur. Des maux de tête sont alors susceptibles de se produire.
  • Enfin, la transpiration humidifie rapidement le masque, qui tient moins bien ou au contraire, colle à la bouche. Imbibé de sueur, il favorise le passage et l’installation des bactéries. Le masque ne joue plus son rôle protecteur contre les virus et des effets indésirables comme des éruptions cutanées surviennent parfois.

Pour les raisons précitées, le remplacement régulier du masque facial est indispensable, malgré la question de la praticité en plein effort.

S’entraîner avec un masque buccal

Malgré le manque de confort, il est important de continuer à faire du sport, aussi bien pour sa santé physique que son bien-être. Il suffit de prendre les précautions nécessaires pour limiter la gêne occasionnée par le masque. Des coaches émettent cinq recommandations pour un entraînement efficace.

  1. S’en tenir à des activités modérées, qui ne font pas trop travailler le cœur.
  2. Opter pour un masque sportif réutilisable et spécialement conçu pour mieux respirer.
  3. Réduire la durée de la séance. Les inconvénients du port du masque pour le sportif augmentent en même temps que la longueur de l’entraînement. Il faut par conséquent privilégier une séance plus courte, mais en accroître la fréquence.
  4. Diminuer l’intensité de l’effort. En effet, plus le cardio est sollicité, plus la respiration s’accélère.
  5. Retirer le masque pendant quelques instants lorsque l’on se trouve seul dans un endroit tranquille sans risque de croiser d’autres personnes.

Certains médecins estiment d’ailleurs que le masque retire le plaisir de faire du sport, pourtant crucial à la motivation. Pour eux, la distanciation, ou si possible, le choix d’un endroit très peu fréquenté, est largement préférable.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *