S'équiper pour un trail

Comment s’équiper pour un trail ?

En principe, les organisateurs d’un trail prennent soin de fournir une liste des équipements obligatoires et facultatifs aux participants. Les essentiels et les superflus, mais indispensables, devront toutefois être bien choisis pour ne pas vous gêner dans vos efforts et pour optimiser vos performances.

1) La tenue pour la course

Les t-shirts ainsi que le bas (shorts, leggins ou collants, etc.) seront sélectionnés en fonction :

  • de la distance ;
  • de la météo.

Les chaussures et les chaussettes sont également primordiales. Les manchons de compression peuvent aussi être d’une aide précieuse.

Il est indispensable de tester votre tenue lors de vos séances d’entraînement pour vous assurer de leur confort.

Pour info, le coton est déconseillé pour les vêtements ; les magasins de matériel running proposent des habits spécifiquement créés pour cette discipline.

Si l’épreuve dure plus d’une journée, prévoyez :

  • des vêtements ;
  • des sous-vêtements ;
  • des chaussettes de rechange.

2) Les équipements divers

L’équipement pour le trail obligatoire inclut :

  • du ravitaillement (1,5l d’eau et des aliments) ;
  • une couverture de survie ;
  • un sifflet ;
  • un coupe-vent ;
  • un téléphone portable.

En complément, vous devrez prévoir :

  • un sac à dos (camelback pour les connaisseurs) pour stocker vos affaires ;
  • une poche d’hydratation ou une ceinture porte gourde ;
  • un bâton s’il est autorisé par les organisateurs.

N’oubliez pas non plus les gilets ou les bracelets de sécurité et les lampes (de préférence frontale) en cas de parcours de nuit.

Pour vous prémunir des caprices de la météo : des lunettes de soleil et un couvre-chef (casquette, bob, bonnet) vous seront utiles.

S’il fait froid, les gants ou les mitaines et le tour de cou sont généralement tolérés.

Munissez-vous d’un chronomètre (montre, ceinture cardio, application running, etc.) pour mesurer vos performances.

Une petite trousse de secours doit également être prévue et comporter les éléments suivants (liste non exhaustive) :

  • des médicaments de première nécessité ;
  • de la crème solaire ;
  • des baumes et crèmes diverses contre les douleurs, les égratignures ou encore les désagréments au niveau des zones de frottement.

3) Le ravitaillement

Plusieurs points de ravitaillement seront installés par les organisateurs tout au long du trajet. Néanmoins, il est recommandé d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent s’ils sont trop espacés. Quelques barres énergétiques et un ou deux fruits devraient faire l’affaire, inutile de trop alourdir votre sac.

Il faut toutefois prendre soin de toujours remplir sa gourde ou sa poche d’eau dès que l’occasion se présente.

La préparation de votre équipement de running est toute aussi importante que votre préparation physique et mentale pour la course. Accordez-y le temps nécessaire, vos performances en dépendent également.

Pensez enfin à effectuer vos achats auprès de spécialistes qui sauront vous conseiller.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. My Homepage dit :

    … [Trackback]

    […] Read More Infos here: runnek.fr/blog/comment-sequiper-pour-un-trail/ […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *