Entrainement sur tapis de course

S’entraîner efficacement sur le tapis de course

Vous prévoyez prochainement de participer à une course et vous voulez accroître votre performance avec un entraînement adéquat ? Avec des exercices appropriés en salle, il est possible de développer la vitesse et l’endurance. Pour cela, il faut intégrer à votre entraînement certains programmes proposés par le tapis de course.

1 – Reproduire le parcours de la compétition sur le tapis

Il s’agit du moyen le plus efficace pour bien préparer une course. Vous pouvez simuler votre prochaine course en transcrivant sa carte altimétrique sur l’appareil.

Le paramétrage de l’inclinaison vous permettra de reproduire les reliefs du paysage (en particulier les pentes à gravir au milieu du parcours).

Grâce à cet entraînement, vous n’aurez pas du mal à finir le parcours et, pourquoi pas, terminer la course en tête.

2 – Développer la vitesse avec l’entraînement par intervalles

Cette méthode permet aux athlètes d’améliorer leurs performances lorsqu’ils doivent courir vite sur de longues distances.

L’entraînement running par intervalles sur tapis consiste à varier la vitesse en alternant les séances d’effort intense (de moyenne ou de courte durée) et le repos actif (ralentissement) ou passif.

Ces exercices vous aident à développer votre vitesse et garantissent des résultats concluants.

3 – Pratiquer le fractionné en côte

Le fractionné en côte sur tapis est efficace pour :

  • muscler les jambes ;
  • renforcer les tendons et les muscles fessiers.

L’exercice consiste à ;

  1. Incliner le tapis avec une pente raide (jusqu’à 8 %) ;
  2. Faire une course rapide pendant environ 30 secondes ;
  3. Régler le tapis sur une pente modérée (2 % ou 3 %) et réduire la vitesse.

À noter : il est possible d’ajouter une phase de récupération de quelques minutes sur du plat.

L’entraînement en côte sur tapis limite les risques des blessures, car l’inclinaison peut être contrôlée et vous n’êtes pas contraint de courir trop vite, comme c’est le cas lors de l’entraînement sur piste.

4 – Le travail au seuil sur tapis de course

Le travail au seuil s’assimile au fractionné, mais cette méthode convient tout particulièrement à la préparation des courses de fond. En effet, ce type d’entraînement permet de développer l’endurance.

Afin d’éviter la lassitude et de pouvoir mieux travailler l’allure de course, vous pouvez vous entraîner tout en suivant vos émissions préférées sur la télévision.

Tous ces exercices doivent se faire de manière progressive et il importe de maîtriser le tapis tout en vous rapprochant le plus possible des conditions extérieures réelles.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *