Entrainement clubs de sport et mesures sanitaires

La mise en œuvre des décisions sanitaires pour les clubs de sport depuis le 16 janvier

Depuis le 16 janvier, de nouvelles restrictions s’appliquent concernant la pratique sportive. Celle-ci est limitée à l’espace public et aux infrastructures de plein air pour les enfants comme pour les adultes. Des règles strictes encadrent néanmoins les activités des clubs de sport afin de se conformer aux normes sanitaires.

Des précautions pour les activités des clubs

Les activités physiques et sportives des mineurs se déroulent exclusivement en extérieur, qu’il s’agisse des cours d’EPS ou d’activités sportives périscolaires et extrascolaires organisées par des entités privées. Tout comme les personnes majeures, ils sont ainsi interdits d’accès aux ERP de type X (gymnases, piscines, dojos…), CTS (bulles tennis) et P (salle de danse).

La pratique sportive encadrée par un club est possible pour tous dans l’espace public, mais avec un effectif limité à 6 personnes par groupe pour les majeurs et 15 pour les mineurs. Ils peuvent également être accueillis au sein des infrastructures de type PA et assimilés (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts, manèges équestres).

Les dirigeants de clubs de sport doivent prendre des dispositions supplémentaires pour garantir une pratique sécurisée pour tous.

  • En fonction du risque sanitaire local estimé, ils doivent décider l’interdiction ou l’ouverture des installations, demander les autorisations nécessaires et fixer les conditions d’utilisation. Ces informations doivent être communiquées aux adhérents, et la stricte application des règles doit être surveillée par les encadreurs.
  • Afin d’optimiser la gestion des flux et l’occupation des espaces, un planning des entrainements doit être établi avec le temps d’utilisation des installations.
  • Avec la mise en place du couvre-feu, les organisateurs des activités doivent adapter les horaires afin d’assurer le retour au domicile à 18 h au plus tard pour tous les résidents de France métropolitaine et Corse.
  • Les réunions du club doivent idéalement se dérouler en visioconférence ou en conférence téléphonique.

Des règles sanitaires strictes pour tous les publics

Les règles sanitaires doivent être respectées, quel que soit l’âge :

  • Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes âgées de 6 ans et plus, mais son retrait est autorisé à l’intérieur de l’espace de pratique lorsque l’activité l’impose.
  • La prise de température à l’entrée, la mise à disposition de gel hydroalcoolique et le lavage des mains à l’entrée, à la sortie du stade et après le passage aux toilettes sont imposés, sous la supervision d’un adulte pour les moins de 12 ans.
  • Les pratiquants doivent respecter une distanciation physique de 2 m.
  • Chaque groupe d’entrainement doit disposer de son matériel. Si certains équipements sont partagés, leur nettoyage et leur désinfection en conformité avec les protocoles en place sont indispensables avant rangement. La fermeture des vestiaires collectifs est requise.
  • En vertu du protocole FFA, il est recommandé de conserver les mêmes groupes pendant la séance, idéalement en rassemblant les fratries ou les élèves appartenant à la même classe ou au même établissement.

Règles spécifiques pour les publics prioritaires et les éducateurs sportifs

Les sportifs de haut niveau et professionnels conservent leur accès aux équipements sportifs couverts et aux vestiaires, sans déroger aux protocoles sanitaires. Ils sont également autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements et pour les éducateurs sportifs, au titre de l’encadrement des premiers.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *