Déconfinement et organisateurs running

Quelles conséquences pour les participants et les organisateurs en cas de report ou d’annulation d’un événement de running ?

Alors qu’il devait se tenir le 5 avril 2020, le marathon de Paris a été reporté au 18 octobre pour cause de coronavirus et de confinement. Pour les 65 000 coureurs de 150 nationalités différentes inscrits à l’épreuve, la déception est immense. De manière générale, aussi bien pour les participants que pour les organisateurs, l’annulation ou le report d’un événement a des conséquences.

Les conséquences pour les participants

Annulation signifie « remboursement »

S’agissant des frais d’inscription à l’événement, ASO (Amaury Sport Organisation) ne prévoit aucun remboursement. Or certains ne pourront pas être présents à la date avancée. Aussi, une pétition est ouverte sur la plateforme change.org pour contraindre l’organisateur de l’événement à restituer leur dû à ces participants.

Pour les marathoniens qui n’habitent pas à Paris, vous avez aussi certainement dû annuler la réservation d’un logement (location privée, chambre d’hôtel) ou d’un moyen de transport (billet de train, d’avion ou de car, place en covoiturage…).

Restez motivés !

Si vous prévoyez malgré tout de vous rendre à des événements de running cette année, ne cédez pas à la déception. Pour garder votre motivation :

  • Fixez-vous de nouveaux objectifs ou contentez-vous de courtes sorties ludiques. L’important est de ne pas vous arrêter brutalement et d’entretenir votre plaisir de courir.
  • Vous pouvez aussi poursuivre votre entraînement, mais sans forcer. Concentrez-vous sur la vitesse et le cardio. À mesure que l’échéance se rapproche, faites des sorties plus longues de1 h 45 au maximum et des séances à vitesse marathon.
  • Dans le cas où vous ressentez vraiment le besoin de faire une pause en ce qui concerne la course à pied, c’est peut-être l’occasion de faire votre coupure annuelle afin de revenir en pleine forme en juillet pour votre préparation. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille ne rien faire. Continuez vos exercices de renforcement musculaire et si vous le souhaitez, pratiquez d’autres disciplines sportives plus douces en complément.

Les conséquences pour les organisateurs

Pour tout organisateur de course ou d’un événement sportif concerné par les mesures d’interdiction, la priorité est de contacter les autorités locales. En se basant sur certains critères, notamment la région ou la ville, ces dernières peuvent décider leur maintien. Le site officiel du gouvernement dédié au coronavirus est une source d’informations fiable concernant toutes les décisions prises par l’Exécutif durant la crise sanitaire.

Dans le cas où l’événement est maintenu, communiquez avec les participants, aussi bien pour les rassurer que pour leur faire connaître les dispositifs spécifiques mis en place afin de garantir le respect des conditions d’hygiène et de sécurité. Cette démarche est essentielle pour que tous maîtrisent les règles et que la course se déroule sans accroc le jour J.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *