running night

Courir de nuit : conseils, équipement et particularités

Vous êtes tenté de faire un footing en début de soirée ou plus tard dans la nuit mais vous souhaitez recevoir quelques conseils avant de commencer vos premières foulées après le coucher du soleil ? Nous allons vous livrer quelques recommandations après vous avoir rappelé tous les avantages de cette pratique.

Les avantages à courir la nuit

En premier lieu, c’est une activité physique très agréable en période estivale, lorsque les températures sont plus clémentes en fin de journée. Par ailleurs, cette pratique favorise la découverte d’un environnement urbain ou rural dans des conditions uniques. Vous avez en effet l’opportunité de vous dépenser sans subir les désagréments de la pollution, du flux automobile ou encore des nuisances sonores.

Bien connaître votre parcours

Ne partez pas sans connaître précisément votre parcours. Vous devez savoir quels sont les revêtements du sol et les éventuels passages dangereux. Il est d’ailleurs préférable de réaliser en amont le parcours en journée pour bien l’intégrer et par exemple noter les abris possibles. En outre, il est judicieux d’adopter une foulée assez courte, la visibilité est forcément réduite et il est important d’anticiper les petites portions accidentées sur la route ou le chemin emprunté (racines, nid de poule etc…) Un échauffement est également recommandé pour limiter le risque de blessures.

L’équipement à prévoir

Enfin, il est indispensable de porter des vêtements adaptés et de bien s’équiper lors d’une sortie footing organisée la nuit. Portez des vêtements chauds mais respirants et n’hésitez pas à couvrir les extrémités du corps avec gants et bonnets lorsque vous faites une sortie en automne ou en hiver. Pour votre sécurité, privilégiez des vêtements réfléchissants et munissez vous d’une lampe frontale ou d’un éclairage spécialement conçu pour les coureurs.

D’ailleurs, n’oubliez pas d’apporter un jeu de piles ou une batterie de rechange (ou vérifiez les avant de partir), il serait dommage de devoir faire le retour sans aucune lumière. Vous pouvez également expérimenter une sortie en groupe, la motivation est généralement décuplée dans ces circonstances, et les lampes portées par chaque personne favorisent un éclairage optimal pour tout le monde.

Les compétitions de running noctunes

Si vous avez apprécié vos premiers footings nocturnes, pourquoi ne pas tenter de faire des compétitions de nuit ?

La Nocturne Lille métropole et l’Energizer Night Run organisée à Paris peuvent vous permettre de vous mesurer à d’autres amateurs de footings.

Si vous avez d’autres astuces, partagez-les !

Photo : Pat Pilon

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *