Les erreurs les plus fréquentes qui nous empêchent d’améliorer nos performances

Si courir fait désormais partie de votre routine quotidienne et que vous en avez besoin comme de l’eau, la prochaine étape à franchir est celle de l’amélioration de vos performances. Mais attention, il est fort probable que sans vous en rendre compte, vous soyez en train de faire quelques erreurs qui vous empêchent d’atteindre cet objectif.
Aujourd’hui, nous allons évoquer certaines de ces erreurs qui sont des « ennemis » pour les runners.

Le temps de repos est très important après du running

1. Ne pas travailler la force

Pour être un bon coureur, il ne faut pas se cantonner à courir et courir. En réalité, renforcer les muscles est aussi important que l’endurance et la vitesse. Alors, il ne faut pas avoir peur de fréquenter les salles de gym !
Cette erreur commune parmi les coureurs vient de la fausse idée qui dit que travailler les muscles et gagner en masse musculaire et en poids fait perdre de la souplesse. Mais bien au contraire, si vous avez une bonne base musculaire, vous aurez moins de blessures et plus d’endurance.
Pour ce faire, il suffit d’une ou deux séances hebdomadaires au gymnase pour travailler le cardio et les jambes.

2. Diversifier les entraînements

Si vous réalisez toujours les mêmes exercices d’entraînement, vous allez sans doute perdre en forme physique et vous n’allez plus avancer, vous allez stagner.
Certes, il est important de suivre un plan d’entraînement mais parfois il est tout aussi important de faire une pause et changer d’activité afin de reprendre des forces. Par là, nous voulons dire que si le corps réclame du repos, et bien, reposez-vous ! Si vous sentez vos muscles fatigués, changez d’entraînement et essayez d’introduire de nouveaux exercices comme le Cross Fit.

3. S’étirer avant de s’entraîner

Il y a toujours eu ceux qui étaient pour et ceux qui étaient contre mais les dernières études révèlent que s’étirer avant l’entraînement provoque une diminution de la force des muscles et de la capacité musculaire à emmagasiner de l’énergie. En plus, faire des étirements avant l’entraînement provoquerait un risque plus accru de blessures.
Afin d’éviter toutes ces mauvaises choses, vous pouvez « chauffer » les muscles en réalisant un trot doux et des petits sauts, des foulées tractées, etc.

4. N’oubliez pas de vous reposer

Après une séance de running ou de fitness, le corps a besoin d’assimiler tout l’effort qu’il a réalisé. C’est pour cela qu’il faut absolument se reposer au moins deux jours par semaine pour que l’organisme puisse récupérer complètement.
En plus, il ne faut pas oublier qu’il est très important de dormir 8 heures par nuit.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *