Le running et les cervicales

Un des principaux soucis auquel le runner doit faire face est souvent une douleur (ou gêne) au niveau du cou.

Trop peu d’entraînement, des vêtements inappropriés ou un échauffement trop court sont quelques-uns des éléments qui favorisent l’apparition de ce type de douleurs.


Chez les coureurs, le cou est soumis à des tensions en permanence et, par conséquent, il peut souffrir et avoir une tendance aux contractures cervicales.

Cependant, il existe des techniques à prendre en compte afin d’éviter la douleur et aussi pour éviter les symptômes déjà existants.

Les chaussures sont un outil très important à prendre en compte puisqu’elles jouent le rôle d’amortisseur. C’est pour cette raison qu’il faut prendre le soin de choisir des chaussures professionnelles et prendre en compte des facteurs tel que le poids, notamment.

Il est fort conseillable de bien travailler les muscles partout de la même façon : les jambes, les bras, le cou et l’épaule.

L’échauffement est essentiel, surtout dans les mois où il fait plus froid parce qu’il faut consacrer quelques minutes supplémentaires à l’échauffement afin d’éviter ce type de problèmes.

La position qu’on adopte en courant est tout aussi importante. Adopter une mauvaise posture peut être une grave erreur.

L’utilisation de tours de cou en hiver est un très bon moyen pour éviter les contractures. Si la douleur se fait présente, vous pouvez appliquer une pommade sur la zone pour soulager la douleur.

#keep running !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *