sport hiver

Choisir sa tenue de sport en extérieur : Le guide

La pratique des sports en extérieur est fortement influencée par les conditions météorologiques. C’est pourquoi il demeure très important de faire attention à l’ensemble de son équipement, afin de se sentir bien et d’accomplir sa discipline favorite (course à pied, cyclisme, marche à pied) dans un contexte favorable au plaisir et à la performance.

Les habits pour se protéger du froid

Lors de la période hivernale, il est primordial de se couvrir les extrémités, en portant notamment un bonnet et des mitaines, particulièrement quand les températures sont négatives.

Nous conseillons de multiplier les épaisseurs, avec la règle des trois couches :

  1. Le premier textile a nécessairement des propriétés transpirantes, il permet de garder le corps sec et aide à éliminer efficacement la transpiration.
  2. La seconde couche aide à isoler du froid et maintient la chaleur près du corps. Ce sont des tee-shirts à manches longues, constitués de matières douces, offrant un maximum de confort.
  3. La troisième couche est protectrice, il s’agit d’une veste ou d’un coupe-vent, que l’on peut ouvrir ou fermer, selon les sensations durant la pratique sportive.

Toutes les grandes marques de sport proposent ce type d’articles dans leur magasin physique et sur leur boutique en ligne.

Même s’il n’est guère évident de se motiver pour faire une sortie cyclisme ou footing lorsqu’il fait froid, il faut savoir qu’on élimine en général 30% de graisses supplémentaires dans ce contexte, l’organisme dépense en effet plus d’énergie pour se maintenir à une bonne température. C’est un atout non négigeable pour celles et ceux qui cherchent à perdre un peu de poids.

La tenue en période estivale

Les fabricants spécialisés dans le prêt à porter sportif conçoivent également des tenues adaptées aux activités extérieures à pratiquer en été. Ce sont notamment des textiles favorisant la transpiration et qui atténuent efficacement les frottements.

Il est préférable d’éviter les tee-shirts conçus en polyester et les maillots en coton. Les premiers sont reconnus pour produire des odeurs désagréables tandis que les seconds ont tendance à coller à la peau. Les personnes à la peau très blanche doivent se munir d’un écran solaire, en particulier les cyclistes qui sortent pour de longues balades lors des journées ensoleillées.

L’équipement pour la pluie

Les traditionnelles vestes imperméables font toujours l’affaire qu’on marche, qu’on court ou qu’on roule sous la pluie. L’eau glisse sur le textile et s’évacue facilement. Pour le bas, il faut à tout prix éviter les cuissards et porter dans l’idéal un short. Les cuisses sont ainsi aérées durant la pratique. Par ailleurs, le port de la casquette permet d’empêcher que la pluie tombe sur le visage.

Enfin, le port d’un brassard réfléchissant est judicieux, ce type de condition météorologique dégrade la visibilité, cet accessoire contribue ainsi à la sécurité de son porteur quand il réalise son parcours sur une route empruntée par des automobiles.

Si vous souhaitez partager d’autres bonnes pratiques, n’hésitez pas à le faire en commentaire : les plus intéressantes seront reprises  sur notre page Facebook et notre compte Twitter.

Photo : Larry Lamsa

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *