Courir et fumer

Les cigarettes lorsqu’on décide de se mettre à la course à pied ?

Fumer a des effets négatifs quand on pratique la course. Il y a des fumeurs qui, même quand ils décident de se mettre au running, ne cessent pas de fumer. Au moins, pas de suite. Mais comment le tabagisme affecte la performance sportive ? Fumer et pratiquer du sport est un couple rarement compatible. Parmi les problèmes et les maladies les plus habituelles chez les gens qui fument on y trouve les bronchites, les emphysèmes pulmonaires et les maladies coronaires.

Fumer nuit à vos performances

Une seule cigarette est capable de brûler jusqu’à 30 mg de vitamine C par jour. Cela touche, bien évidemment, la performance sportive qui diminuera considérablement et l’oxygénation se verra compromise.

Plus on fume, pire sera la performance. La bonne nouvelle est que, en règle générale, la plupart des gens qui s’initient dans la course en étant fumeurs réduisent sensiblement la consommation de nicotine. Le fait de courir permet de moins souffrir de l’anxiété émotionnelle qui habituellement touche tous ceux qui arrêtent de fumer. Nous essayerons de nous glisser dans la peau des fumeurs et de ceux qui essayent d’arrêter.

Le running diminue considérablement la nécessité de fumer des coureurs.

Le running va vous permettre d’arrêter de fumer

Juste avant d’allumer une cigarette, le fumeur ressent une sorte de tension. Ceux qui ont commencé le running, voient comment la satisfaction et la relaxation éprouvées juste après une course est beaucoup mieux que ceux qu’ils ressentent en fumant une cigarette, c’est ainsi qu’ils diminuent considérablement leur nécessité de fumer.

Courir se transforme ainsi en un évènement régulier après avoir passé une première phase d’adaptation. La pluie et le froid ne sont plus des obstacles mais au contraire, fumer est perçu comme un empêchement à vos nouvelles habitudes sportives. Presque sans vous rendre compte et de façon graduelle, vous serez capable de supprimer complètement cette habitude.

Le temps nécessaire pour y parvenir va dépendre de chacun mais, en réalité, passer d’une activité sédentaire canapé-cigarette à être une personne active et en bonne santé ne demande pas beaucoup de temps. En deux mois environ, si vous commencez à courir pendant 15 minutes de suite tous les jours, vous allez ressentir comme cela devient de plus en plus gratifiant et fumer sera de moins en moins nécessaire. Réaliser que ne pas fumer contribue à mieux exécuter les entraînements physiques, permet aussi de réduire l’anxiété et d’éliminer la toux classique des fumeurs. Ceci devient essentiel pour se motiver et cesser complètement ce vice puisque vous allez sentir que vous courez mieux. Et si vous courez mieux, vous vous sentirez mieux !

Pour une vie sans fumée !

KEEP RUNNING!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *