Comment bien choisir les chaussures de sport pour courir

Avoir de bonnes chaussures est indispensable pour le runner.

Une chaussure inadéquate peut entraîner des douleurs, des traumatismes ou des accidents, ou risquer d’avoir des performances moindres.

Imaginez ce que ça donnerait de courir avec une chaussure trop rigide ou une chaussure qui n’a pas l’amorti nécessaire ou encore, une chaussure trop lourde ou trop légère.

Quelles chaussures de running peuvent être adaptées pour vous  ?

Les chaussures sont donc le premier élément à prendre en compte si on veut être un runner parfait. C’est parce que chaque runner est unique qu’il y a des chaussures différentes. Plusieurs sont les éléments à prendre en compte : caractéristiques physiques, niveau d’entraînement, type de course, éventuels « défauts » du pied ou encore des difficultés rencontrées lors des courses… des éléments à évaluer pour choisir la chaussure la mieux adaptée.

Mais il n’est pas toujours facile de choisir, surtout pour les personnes moins habituées au running. Nous recommandons alors de demander conseil dans les magasins spécialisés. Même s’il vaut mieux avoir déjà une petite idée de ce dont on a besoin.

Pour un équipement de course à pied les chaussures sont importantes

Les caractéristiques principales des chaussures pour courir.

Dans les magasins on trouve plusieurs catégories de chaussures pour le running :

Les chaussures de running ultralégères avec un poids inférieur à 200 gr. Elles sont légères et rapides. En revanche, les désavantages sont qu’elles n’ont pas d’amorti ni un bon appui au sol. Elles ne sont donc pas adaptées pour les gens avec un certain poids.

Les chaussures de running intermédiaires : elles ont un bon amorti et s’adaptent bien. Elles sont conseillées pour tous ceux qui réalisent des courses courtes même si elles sont bien aussi pour des courses un peu plus longues.

Les chaussures avec un amorti élevé : elles ont un poids supérieur à 300 gr.

Les chaussures avec une grande stabilité : elles présentent un appui moyen dans la zone interne qui contribue à compenser le poids et éviter ainsi un impact excessif. Par exemple, pour des coureurs présentant une pronation lors de l’appui.

Les chaussures de trail : pour tous ceux qui courent sur des surfaces non bitumées. Elles ont un bon amorti et une grande stabilité et elles sont robustes.

Avant d’acheter vos chaussures, il faut évaluer vos caractéristiques physiques et vos caractéristiques athlétiques. C’est le meilleur moyen pour trouver les meilleures chaussures de running, celles qui vous permettront de faire une bonne course !

Keep running !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *