Matériel signalisation course à pied

Le balisage d’un trail : utilités et matériel

Le balisage du trajet est essentiel dans l’organisation d’une course à pied comme le trail. Aussi bien pour des raisons pratiques que pour des raisons de sécurité, il est primordial d’y apporter un soin particulier. Voici un petit guide du balisage à l’usage des organisateurs.

A – Orientation des coureurs

Organiser une course comme le trail implique de mettre des moyens d’orientation efficace à la disposition des participants. La première utilité du balisage de la piste est en effet d’éviter aux coureurs de se perdre.

Parmi les équipements utilisés figurent les petits panneaux avec des flèches ou des signalisations diverses pour les aider à se diriger. Ils sont à placer le long des sentiers et surtout au niveau des croisements, ou encore dans les champs et les endroits sans hautes herbes.

Pour les épreuves de nuit, il est préférable d’utiliser des matériaux fluorescents ou qui réfléchissent la lumière.

L’alternative à ces matériels est le spray de marquage (écologique puisqu’il s’agit de craie) qui permet de dessiner directement sur le sol, ou sur la végétation.

B – Délimitation des pistes

Bien délimiter la piste est également essentiel, notamment dans les lieux protégés, comme les réserves naturelles, les forêts ou encore dans les parcours urbains.

Le matériel d’organisation de course nécessaire à ce balisage inclut les rubans de signalisation (rubalise) et les piquets qui les portent.

Ces rubans sont spécifiquement conçus pour résister aux aléas de la météo. Ils peuvent être personnalisés aux couleurs de votre événement ou selon vos besoins, envies et objectifs.

Outre le marquage des trajets, il peut également être utilisé pour :

  • restreindre l’accès aux zones réservées aux équipes de l’organisateur ;
  • délimiter les lieux de ravitaillement ;
  • servir d’éléments de signalisation spécifique.

C – Sécurisation des lieux particuliers

Certains endroits du trajet doivent faire l’objet de dispositifs de signalisation et de sécurisation particuliers. C’est par exemple le cas des circuits, dont une portion impose de courir sur la route et ceux où les coureurs doivent traverser la chaussée.

Il s’agit alors de prévenir aussi bien les automobilistes que les runners par des balises adaptées. Sous forme de panneau avec bâche souple ou PVC, ils s’avèrent utiles tant pour les courses en campagne que pour celles qui ont lieu en ville. La rubalise est également utilisée dans ces cas.

Bon à savoir :

  • N’oubliez pas de débaliser le trajet après la course. De plus, certains équipements comme les balises drapeaux ou panneaux pourront encore servir plus tard.
  • Privilégiez les matériaux écologiques pour la conception de vos signalisations.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *