Tour de France 2015

Résumé du Tour de France 2015

La 102ème édition du Tour de France 2015 a démarré le 4 juillet dernier aux Pays-Bas, plus précisément Utrecht, une ville où il y aurait selon les journalistes de France Télévision plus de vélos que d’habitants. Les coureurs ont bataillé pendant 3 jours hors de l’Hexagone, puis se sont affrontés sur les routes Françaises pour finir à Paris sur les Champs Elysées le 26 juillet.

Un tour animé

La première semaine a été notamment marquée par le passage des participants à Cambrai. Ce fut l’étape la plus longue du Tour avec 221 kilomètres et certainement l’une des plus redoutées par la Team Sky et Christopher Froome, généralement pas très à l’aise sur les secteurs pavés. Les coureurs sont ensuite véritablement rentrés dans le vif du sujet la deuxième semaine, avec des parcours situés dans les Pyrénées et Cévennes.

Les téléspectateurs ont apprécié l’étape entre Tarbes et la station de la Pierre Saint-Martin ainsi que celle reliant Lannemezan au Plateau de Beille le jeudi 16 juillet. La troisième et dernière semaine du Tour de France 2015 n’a pas été de tout repos pour les grimpeurs et a certainement été douloureuse pour les sprinteurs puisqu’elle regroupait des étapes on ne peut plus corsées, où les coureurs ont notamment dû accomplir les ascensions du Col de la Croix de fer et le très difficile Col du Glandon près de Saint Jean de Maurienne.

Les résultats du Tour de France 2015

C’est le leader anglais de la Team Sky Christopher Froom, favori de l’épreuve, qui a remporté cette 102ème édition du Tour de France. Ce n’est paradoxalement pas dans les massifs Alpestres où il a pris de l’avance sur ses plus dangereux concurrents, mais bien lors de la première partie de l’épreuve. Il a pris du temps à Nairo Quintana en Zélande puis a montré l’étendue de son talent à l’occasion de la 10ème étape, avec une accélération fulgurante à la Pierre Saint Martin. Le petit colombien était certainement le seul à pouvoir encore prétendre au titre sur la deuxième partie de la course, mais il a seulement rattrapé une partie de son retard sur la fin du tour, avec des ascensions très bien maîtrisées à la Toussuire et l’Alpe d’Huez.

Le vainqueur de l’édition précédente Vincenzo Nibali a quant à lui plutôt déçu, malgré son succès sur la 19ème étape. C’est également le cas d’Alberto Contador, qui n’a même pas terminé sur le podium, très probablement éreinté après son Giro exceptionnel. Le bilan s’avère également très mitigé pour nos espoirs Français. Certes Thibaud Pinault et Romain Bardet ont terminé en première position respectivement à l’Alpe d’Huez et Saint Jean de Maurienne, mais on attendait un peu mieux de ces deux coureurs au classement général. Au rayon des satisfactions, on peut souligner l’excellent premier tour de France de Warren Barguil, qui a réussi presque tout le temps à suivre les leaders dans les grands cols.

On ne peut pas terminer ce résumé sans évoquer le magistral André Greipel, vainqueur de 4 étapes au sprint. L’allemand n’a toutefois pas remporté le maillot vert, c’est en effet Peter Sagan qui a décroché le plus grand nombre de points, après avoir animé de nombreuses étapes.

Photo : Matt Jiggins

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *